Projet concernant le support pour l’indépendance des femmes rurales

 

Description:

    • Avec l’aide de ce projet nous voulons;
  • améliorer les conditions de vie ainsi que les conditions sociales de 2.000 femmes;
  • faire augmenter les niveaux d’instruction et de formation des femmes;
  • épauler les initiatives locales et la vie dans les communes pour créer des moyens de revenus dont pourraient bénéficier les groupes féminins;
  • développer une aire culturelle ainsi qu’une bonne administration dans le réseau rural.
  • la conception de ce projet est limitée à trois ans pour le début.

Le projet comprent trois parts:

  • l’alphabétisation des cadres de l’administration indépendante et des groupes féminins. Ceci ce passe dans des centres spéciaux avec des professeurs adéquates et du matériel pédagogique. Les participantes sont épaulées constamment et subissent une évaluation suivie.
  • les possibilités économiques recoivent une aide afin de s’améliorer. Nous pensons à 152 euros par groupe comme revenu continu, à 5% d’intérêts sur 12 mois. Les crédits remboursés reviennent dans le système afin qu’un maximum de femmes puisse profiter de ce programme pendant les trois années.li>
  • L’ONG A.DE.D.E. (Action développement femmes et enfants) s’occupera de l’administration et de l’accompagnement du projet. L’action est entièrement indépendante sur les plans religieux, politique ou syndicaliste. Le siège social ce trouve à Guérin-Kouka, chef-lieu de la préfecture de Dankpen.


Tout d‘abord nous avons prévus 25 groupes de femmes à 25 participantes pour les bases de l’alphabétisation. 50 femmes de ces groupes devraient être complètement alphabétisées chaque année. En même temps les femmes obtiennent des conseils et sont accompagnées pendant leurs activités pour créer des revenus financiers et qui par cela favorise leur indépendance.

Ces revenus devraient être obtenus par des activités dans l‘agriculture. Le secteur rural sera le moteur du développement économique au Togo, aussi bien à moyen qu’à long terme , car la population habite à 85 % à la campagne et travaille à 80% dans l‘agriculture. Comme la plus grande partie des femmes ne savent ni lire ni écrire, cela forme une sérieuse opposition à l’évolution sociale et économique. Les enquêtes du Ministère de l’Education montrent que 75% de la population totale ainsi que 98% des femmes rurales sont concernés. Le nombre surdimenssionné des femmes analphabétiques dans la préfecture de Dankpen est le frein qui les empêche d’obtenir le succès voulu dans leurs activités dans les champs et dans le commerce, ceci du au manque de compétence et de connaissances spécifiques.C’est la raison pour laquelle elles ne peuvent pas prendre de responsabilités pour leurs enfants et envers elles-même.

Ceci devrait changer avec l’aide de ce projet. Les femmes obtiennent des conseils professionnels pour le maraîchage , le stockage et le commerce avec les produits générés, épaulées par les crédits de 12 mois.

Nous élaborons une demande envers le BMZ (Ministère Allemand de la Coopération) pour réaliser ensemble ce projet en 2019.

Ou faites un don directement en ligne